Publicité

Breaking News

  • Face à la montée du terrorisme en France, Joël Loison en appelle au patriotisme des Français

    Face à la montée du terrorisme en France, Joël Loison en appelle au patriotisme des Français

    Les tueries d’octobre 2019 à la Préfecture de police de Paris qui a couté la mort à quatre policiers, marquent…
    Read More
    Le Congo de demain naîtra sans doute un jour

    Le Congo de demain naîtra sans doute un jour

    Après des années de démolition par des guerres fratricides et la succession des gestions scabreuses, le Congo connaîtra une grande…
    Read More
    Appel d’Urbain Ockh Rubesch aux sportifs noirs victimes des critiques racistes

    Appel d’Urbain Ockh Rubesch aux sportifs noirs victimes des critiques racistes

    Appel à tous les sportifs noirs ! Je prends la parole pour dire à tous les sportifs noirs, victimes des…
    Read More
    Le n° 80 d’Eveil d’Afriques vient de paraître

    Le n° 80 d’Eveil d’Afriques vient de paraître

    Parmi les articles qui sont à la Une, il y a la “Mise au point d’Urbain Ockh Rubesch,  directeur de…
    Read More

    Faut-il croire à un nouveau départ dans la lutte contre les antivaleurs ?

    Ouvrant les travaux des journées parlementaires du groupe de la majorité présidentielle sur le phénomène des anti-valeurs mercredi 20 février,…
    Read More

  • Sébastien KAMBA parle de sa participation au 50ème anniversaire du FESPACO

    Sébastien KAMBA parle de sa participation au 50ème anniversaire du FESPACO

    Sébastien Kamba, le premier cinéaste congolais, avait pris part au 50ème anniversaire du FESPACO à Ouagadougou. Il répond dans cette…
    Read More
    La tragédie du Mozambique et du Zimbabwe juge l’Afrique

    La tragédie du Mozambique et du Zimbabwe juge l’Afrique

    A la mobilisation de leur peuple pour porter secours à leurs voisins frappés de malheur, les dirigeants Africains préfèrent le…
    Read More

  • Archives d’Eveil d’Afrique en PDF

  • Changement à la tête de l’OFC : Qu’est-ce qui a milité en faveur de l’élection d’Inès Bertille Néfer Ingani ?

    Ines-Ingani

    Tel un phénix qui renait de ses cendres, le retour en force, et par la grande porte, au-devant de la scène, cette année, de l’ancienne Ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Inès Néfer Bertille Ingani, n’est pas une surprise. Cependant, l’on n’oubliera pas Les conditions dans lesquelles elle avait été débarquée du Gouvernement en 2019.

    En effet, elle a été élue Présidente du secrétariat exécutif de l’Organisation des femmes du Congo (OFC), à l’issue du premier congrès extraordinaire de cette structure, tenu à Brazzaville du samedi 7 au dimanche 8 novembre 2020. Mais Inès Néfer Bertille Ingani avait été victime, l’année dernière, d’un accident de parcours imposé par ses adversaires politiques au sein du Parti congolais du travail (PCT). Ces derniers se sont saisis d’un incident mineur pour la faire extirper du Gouvernement dans lequel elle excellait en matière d’émancipation de la femme et de parité du Genre. Ses détracteurs voyaient d’un mauvais œil son ascension fulgurante, du reste motivée et reconnue par la gent féminine de toutes les obédiences politiques.

    D’ailleurs, Joseph Ouabari Mariotti, ancien Ministre de la justice de Pascal Lissouba (1992-1997), observateur averti, a démontré que le limogeage de l’ancienne Ministre relevait simplement de la mauvaise foi, en faisant constater qu’« il y a, dans le pays, de nombreux cas graves de spoliation de la Nation, qui restent impunis ». Malgré cette éviction spectaculaire, Inès Néfer Bertille Ingani n’a pas baissé les bras.

    Du statut de Ministre, qu’elle a quitté, elle a revêtue son écharpe tricolore vert jaune rouge de Députée nationale, pour continuer à mener des actions de grande envergure en faveur de ses mandants, au nom du PCT.

     

    Les critères de son choix au perchoir

    L’on peut tout enlever à Inès Néfer Bertille Ingani, sauf son pragmatisme légendaire, comme le confirme son parcours.

    A la manière d’un combattant qui atteint le sommet, Inès Néfer Bertille Ingani s’est illustrée par, entre autres actions, la création de « l’Association des femmes techniciennes de surface du Congo », suivie de la présidence de l’association « Actions innovatrices pour la paix et le développement culturel » (AIPDC), dont le clou aura été marqué par l’historique « Marche Républicaine des femmes pour la paix au Congo », organisée vendredi 1er mai 2015 sur le Boulevard Alfred Raoul, à Brazzaville.

    Nommée Ministre le 30 avril 2016, elle s’est battue pour la promotion des droits des femmes, mais aussi pour apporter sa contribution à la paix au Département du Pool qui traversait une crise socio-politique depuis le 04 avril de cette là. L’on n’oubliera pas l’institutionnalisation par elle de la célébration tournante de la Journée internationale de la femme, tous les 8 mars de chaque année, dans l’un des chefs-lieux des 12 Départements du Congo.

    Tous ces faits cités ci-haut ont, sans doute, contribué à construire la renommée d’Inès Néfer Bertille Ingani. Une militante du PCT ne s’est pas empêchée de lui dire : « Bravo ! Félicitations, Camarade Présidente ! Avec vous, à la tête l’OFC, beaucoup de choses vont changer, surtout que vous êtes une grande Dame dynamique et une légende de la mobilisation. Que le Seigneur vous garde !»

    Qu’à cela ne tienne, il est difficile d’être élue à un tel niveau de responsabilité sans que le Président du Comité Central du Parti congolais du travail, sans que   son Secrétaire général et sans que son Secrétariat permanent ne puissent apporter leur caution morale. C’est donc avec l’accord, respectivement, de Denis Sassou-N’Guesso, de Pierre Moussa et des membres du Secrétariat permanent qu’Inès Néfer Bertille Ingani a été portée au perchoir de l’OFC. « A la vérité, cette grande Dame mérite mieux, parce qu’elle est adulée par la majorité des femmes congolaises », a estimé allégrement un haut cadre du PCT.

    Eveil d’Afriques

     

    Share on facebook
    Share on google
    Share on twitter
    Share on linkedin
    Share on whatsapp

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • OFFRE DE RECRUTEMENT SERVTEC CONGO

    SERVTEC CONGO, filiale de SERVTEC INTERNATIONAL GROUP, présente au CONGO depuis 2002, est spécialisée dans la Gestion des Ressources Humaines,…
    Read More

  • Hommage à une icône :  Etienne Tshisekedi avait-il gagné son combat ?

    Hommage à une icône : Etienne Tshisekedi avait-il gagné son combat ?

    Malheureusement lui-même n’est plus là pour répondre à cette équation à plusieurs inconnues ! I faut de prime à bord…
    Read More

  • A propos

    Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

    Contact

    • +242
    • infos@eveildafrique.com
    • Adresse

    Newsletter

    © EVEIL D'AFRIQUE | Tous doits réservés